Le genre épistolaire

DEFINITION D'UNE « LETTRE »

La lettre est un message écrit qu'un émetteur adresse à un destinataire qui le lira de façon différée (« lecture différée » signifie qu'il y a un décalage entre le moment où la lettre a été écrite et celui où elle est reçue et lue).

Le mot « lettre » vient du nom latin « littera » = une lettre de l'alphabet (au pluriel) = un écrit échangé entre deux personnes. Les lettres appartiennent au genre épistolaire.

LE MOT « EPISTOLAIRE »

Le mot « épistolaire » vient du latin « epistula » (ou « epistola ») emprunté au grec « epistolé » et qui signifie « lettre ». Le mot latin « epistula » se retrouve aujourd'hui aussi dans le mot « épître ».

L'adjectif « épistolaire » caractérise tout ce qui a un rapport avec la correspondance écrite.

Le « genre épistolaire » est un genre littéraire qui regroupe tous les documents de correspondance écrite entre deux personnes comme la lettre, bien sûr, mais aussi les romans constitués uniquement de lettres ainsi que le courrier électronique (= les e-mails) ou le texto.

CARACTERISTIQUES D'UNE LETTRE

Pour que la communication fonctionne correctement par lettre, il faut :

  • un émetteur et un destinataire identifiables sans ambiguïté (=> Le lecteur doit comprendre qui lui écrit et si c'est bien à lui qu'on écrit)
  • un niveau de langue adapté au destinataire (=> Le rédacteur de la lettre n'emploie pas les mêmes mots ni les mêmes tournures de phrase selon son lecteur)
  • un respect des codes précis de la lettre (=> Le rédacteur doit adopter une belle présentation, claire et agréable. Il doit aussi respecter certaines règles concernant la mise en page, les formules d'appel, les formules finales, la phrase d'introduction, et la signature)
  • une prise en compte de la communication différée (=> L'émetteur doit tenir compte du délai de transport du courrier (plusieurs jours ou plus))

La lettre est un acte de communication écrit. Elle permet donc de compenser une communication orale qui ne peut se faire. Ainsi les prisonniers, les soldats, les malades, les personnes en voyage etc vont avoir recours à la lettre. D'autre part, communiquer par écrit peut s'avérer parfois plus facile que de communiquer à l'oral. Ainsi une lettre peut exprimer ce qu'on ne peut pas ou qu'on ne veut pas dire à l'oral (lettre de déclaration d'amour, lettre de dénonciation, lettre anonyme, etc).

IDENTIFICATION DES TYPES DE LETTRES

On distingue et on oppose les lettres authentiques et les lettres fictives.
On distingue également et on oppose les lettres privées et les lettres officielles.
Une lettre privée est soit authentique soit fictive. De même, une lettre officielle est soit authentique soit fictive.

Les lettres authentiques
Une lettre authentique est une lettre qui a été réellement écrite. L'émetteur et le destinataire sont réels. Cette lettre a vraiment été envoyée.

Les lettres fictives
Une lettre fictive est une lettre inventée. L'émetteur et le destinataire sont fictifs. Cette lettre n'a jamais été envoyée. Elle figure dans un roman, une pièce de théâtre, une copie d'élève, etc.
Les lettres fictives ont donc un double destinataire : le personnage (fictif) qui est censé recevoir et lire la lettre, et le lecteur (réel) de cette lettre (qui est lecteur du roman ou spectateur de la pièce ou professeur correcteur de la copie). Dans une oeuvre de fiction (roman, pièce de théâtre...), la lettre fictive participe à l'histoire et cherche à créer un effet de réel : la fiction paraît ainsi plus vraie.

Les lettres privées
Une lettre privée est une lettre intime, échangée entre proches. Un particulier écrit à une personne de sa famille ou à un ami. A priori, la lettre privée authentique n'est pas destinée à être lue par d'autres personnes, encore moins à être publiée.

Les lettres officielles
Une lettre officielle est une lettre échangée entre un particulier et un organisme ou bien entre deux organismes. L'organisme peut être une entreprise, une association ou une administration. La lettre officielle a une fonction utilitaire. Elle sert à demander ou à donner une information. Elle obéit à des codes de présentation et d'écriture qui sont stricts et précis.

PRINCIPES A RETENIR POUR REDIGER ou LIRE UNE LETTRE

La lettre est un acte de communication écrit entre le rédacteur (= l'émetteur, celui qui écrit la lettre) et son lecteur (= récepteur, destinataire). Comme il s'agit d'une communication différée, l'émetteur doit tenir compte du délai de transport du courrier (plusieurs jours ou plus).

Une lettre reprend ainsi le schéma de communication. Pour que la communication fonctionne correctement, il faut :
- un émetteur et un destinataire identifiables sans ambiguïté
- un niveau de langue adapté au destinataire
- une belle présentation, claire et agréable, respectant certaines règles

Quand on lit une lettre, différents indices permettent de savoir qui écrit, à qui, où, quand et dans quelles circonstances. Tous ces indices posent la situation d'énonciation.

La lettre obéit à des codes précis. La mise en page, les formules d'appel, les formules finales, la phrase d'introduction, le niveau de langue changent selon la relation qui unit l'émetteur et le destinataire.

REDIGER ET PRESENTER UNE LETTRE PRIVEE

La présentation d'une lettre privée est généralement manuscrite. Une certaine fantaisie est admise dans la mise en page. Mais lorsqu'il s'agit d'une lettre privée fictive dans le cadre d'une rédaction de français, elle doit respecter les normes de présentation ci-dessous.

Lieu d'écriture
Date d'écriture

Formule d'appel,

Formule d'introduction

Corps de la lettre

Formule finale

Signature

PS éventuel

PS signifie « Post Scriptum », c'est-à-dire « après ce qui a été écrit » en latin. Cela permet à l'émetteur de rajouter une phrase, portant par exemple sur une information oubliée, en fin de lettre. Le PS est présent après la signature.
Lorsqu'on écrit une lettre, on situe les événements par rapport au moment de l'écriture, qui est le présent.
De nombreux procédés sont utilisables pour rendre une lettre privée vivante : phrases exclamatives, phrases interrogatives, phrases non verbales, ponctuation (points de suspension), figures de tyle (comparaison, métaphores, répétition)...

EXEMPLE DE PRESENTATION D'UNE LETTRE PRIVEE :

Paris,
le 15 octobre 2010

Chère Alicia,

J'espère que tu vas bien et que tu passes de bonnes vacances en Bretagne. De mon côté, je ne m'ennuie pas. Je lis beaucoup et je vais au cinéma.
Je t'envoie la photo prise à ton anniversaire. Elle est vraiment réussie, non ? Les trois cousines ensemble !
Bon, je te laisse. J'ai rendez-vous avec Samantha et je suis déjà en retard...

Gros bisous,

Ta Caro

PS : Est-ce que tu as eu des nouvelles de Yassin ?

REDIGER ET PRESENTER UNE LETTRE OFFICIELLE

La présentation d'une lettre officielle est généralement manuscrite quand il s'agit d'un particulier qui écrit à un organisme. Si l'émetteur est l'organisme, cette lettre sera imprimée à l'ordinateur.

Les normes à respecter sont dans tous les cas assez strictes :

En-tête de l'émetteur

Nom du destinaire
(et parfois coordonnées)

Lieu d'écriture
Date d'écriture

Objet

Formule d'appel,

Formule d'introduction

Corps de la lettre

Formule finale

Nom de l'émetteur
Signature

PJ éventuel

Normalement, on n'utilise pas de PS dans une lettre officielle car l'ordinateur permet d'insérer des phrases et donc de corriger tout oubli éventuel dont on se rendrait compte en fin de lettre. Dans le cadre d'une lettre manuscrite, le particulier qui écrit à un organisme est censé faire un brouillon avant de rédiger. Il n'y a donc pas lieu non plus de faire apparaître un PS car rien n'a pu être oublié.
PJ signifie « Pièces jointes », c'est-à-dire les documents qu'on glisse dans l'enveloppe et qui accompagnent la lettre.
Les procédés utilisables pour rendre une lettre privée vivante (phrases exclamatives, phrases interrogatives, figures de style etc) ne figurent généralement pas dans une lettre officielle. Celle-ci n'a en effet pas de fonction expressive mais une fonction utilitaire. Les ornements stylistiques ne sont donc pas les bienvenus.
Par convention, une lettre privée n'est jamais écrite au verso.

EXEMPLE DE PRESENTATION D'UNE LETTRE OFFICIELLE :

Thomas MARTIN
4 rue des Fleurs
75002 PARIS

TECHIS S.A.
Direction des Ressources Humaine

Paris,
le 10 mars 2010

Objet :
Demande de stage

Madame, Monsieur,

Elève de 4ème au collège LES TULIPES, je dois effectuer un stage en entreprise du 1er au 8 avril et vous adresse ci-joint mon CV.

Je ne sais pas encore quel métier je souhaite exercer plus tard mais je crois que la vente peut m'intéresser. Je souhaiterais donc faire ce stage d'observation auprès de votre équipe de vendeurs. Je vous précise que je suis ponctuel, sérieux et souriant.

Je reste bien entendu à votre disposition pour un entretien et tout renseignement complémentaire.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations respectueuses.

Thomas Martin
(+ signature)

PJ : CV

TYPES PARTICULIERS DE LETTRES

Courrier des lecteurs
On appelle « courrier des lecteurs » l'ensemble des lettres que les lecteurs adressent à un journal pour que celui-ci les publie. Les lettres sont ainsi susceptibles d'être lues non seulement par l'équipe de rédaction du journal mais aussi par tous les lecteurs de ce journal. Souvent, le lecteur qui écrit à un journal veut poser une question ou bien souhaite réagir suite à la publication d'un article.

Lettre ouverte
La lettre ouverte est une lettre publique, destinée à un maximum de lecteurs. Elle s'adresse généralement à un destinataire précis (souvent à une personne importante, chargée de responsbilités) mais aussi à tous ceux qui liront cette lettre. La lettre ouverte peut être affichée dans la rue ou publiée dans la presse, sur Internet, etc. La lettre ouverte a une visée argumentative : elle implique les destinataires, dénonce une injustice, incite le responsable et les lecteurs à agir ou réagir. L'émetteur de la lettre ouverte cherche généralement à transmettre des idées sociales, économiques, politiques ou philosophiques.
Une lettre ouverte peut figurer au « courrier des lecteurs » d'un journal mais peut aussi être publiée par d'autres medias. A noter que le courrier des lecteurs est composé de nombreuses « lettres ouvertes » mais aussi d'autres lettres plus anodines, qui, elles, n'ont pas forcément une visée argumentative mais cherchent seulement à poser une question ou à féliciter tel rédacteur d'article, etc.

LE ROMAN EPISTOLAIRE

On appelle « roman épistolaire » un roman qui se présente uniquement sous la forme d'échange de lettres fictives.
Aucun narrateur ne vient raconter ce qu'il se passe entre ces lettres. Le lecteur découvre l'histoire uniquement par le contenu des lettres. Il comprend peu à peu qui sont les personnages et les relations qui les unissent.