Qu'est-ce qu'une didascalie ?

(devinette posée le 19 mai 2008)

Réponse :

Le mot « didascalie » est un terme technique utilisé pour l'étude d'un texte de théâtre.

Une didascalie est une simple indication donnée par l'auteur au metteur en scène et aux comédiens. Les phrases de didascalies concernent la représentation (façon de jouer, attitude, voix, décor, vêtements, accessoires...) ; les personnages-comédiens ne les prononcent donc pas sur la scène !

Dans le texte, les didascalies sont généralement notées en italique et/ou entre parenthèses.

Remarque importante : bien entendu, on peut respecter ou non ces didascalies. Les didascalies permettent seulement à l'auteur de la pièce de communiquer par écrit au metteur en scène, de lui donner des conseils. Libre à celui-ci ensuite de suivre ces conseils à la lettre ou non...

Exemples tirés de Le médecin malgré lui (Molière, 1666) :

extrait de l'Acte I, scène 5

VALERE - Vous n'êtes point médecin ?
SGANARELLE - Non.
LUCAS - V'n'êtes pas médecin ?
SGANARELLE - Non, vous dis-je.
VALERE - Puisque vous le voulez, il faut s'y résoudre. (Ils prennent un bâton et le frappent.)
SGANARELLE - Ah ! Ah ! Ah ! Messieurs, je suis tout ce qu'il vous plaira.

=> L'indication écrite en italique et entre parenthèses (Ils prennent un bâton et le frappent.), précisée par Molière, indique aux comédiens quels gestes ils doivent faire. C'est une didascalie. Elle n'est bien entendu pas à dire sur scène. Il faut simplement en tenir compte dans la façon de jouer.

extrait de l'Acte II, scène 2

GERONTE - Monsieur, je suis ravi de vous voir chez moi, et nous avons grand besoin de vous.
SGANARELLE, en robe de médecin, avec un chapeau des plus pointus. - Hippocrate dit... que nous nous couvrions tous deux.
GERONTE - Hippocrate dit cela ?
SGANARELLE - Oui.

=> L'indication écrite en italique « en robe de médecin, avec un chapeau des plus pointus. » indique au metteur en scène (plus précisément à l'accessoiriste) comment Molière imagine la scène quand il l'écrit : le personnage Sganarelle doit être en robe de médecin et porter un chapeau très pointu. Bien entendu, le metteur en scène d'aujourd'hui peut choisir par exemple d'autres accessoires de médecin plus modernes comme un stéthoscope et une blouse blanche. Il reste libre...